Qui sommes-nous

Notre organisme est dédié au renforcement de l'expertise en matière d'interculturalisme au Québec. Notre mission vise à transformer l'action publique concernant les approches en immigration, en relations interculturelles et en la lutte contre les inégalités.

Ancré dans l'innovation sociale, le GEDCIQ se consacre entre autres au développement des compétences interculturelles des acteurs municipaux et leurs partenaires, ainsi que de ceux qui interviennent en première ligne dans nos communautés.

Historique

Le Groupe d’expertise pour le développement des cités interculturelles au Québec (GEDCIQ) est un OBNL créé en 2018 et dédié au développement de l’expertise des institutions locales en matière d’immigration et des relations interculturelles au Québec.

Le GEDCIQ, qui emprunte certaines des caractéristiques des « laboratoires d'idées », a comme ambition de devenir un lieu de concertation d’une expertise pointue, celle d’une connaissance des réalités locales en matière d’immigration et de relations interculturelles et ce, autant au niveau des pratiques qui s’y développent, notamment par subsidiarité, qu'au niveau des rapports entretenus entre les acteurs locaux et les ordres de gouvernement ultimement responsables de ces questions.

L’approche privilégiée par le GEDCIQ est celle de la transversalité et le principe d’action qui anime notre travail est celui de la coconstruction avec l’ensemble des acteurs concernés.

Objectifs

Les objectifs du Groupe d’expertise pour le développement des cités interculturelles au Québec (GEDCIQ) sont les suivants :

  1. Regrouper et développer l’expertise en matière d’immigration et de relations interculturelles des municipalités, des organismes locaux ainsi que de toutes autres institutions concernées ;
  2. Offrir des services de recherche, de conseil, de soutien et d'accompagnement aux municipalités, aux organismes locaux et aux autres institutions concernées en matière d’immigration et de relations interculturelles ;
  3. Promouvoir une meilleure connaissance des cités interculturelles au Québec ainsi qu’ailleurs dans le monde et en favoriser le développement ;
  4. Contribuer au développement des politiques, des programmes et des interventions en matière d’immigration et de relations interculturelles ;
  5. Mettre en place des mécanismes de diffusion et de communication en matière d’immigration et de relations interculturelles.
gedciq

Équipe

Gilles Rioux

directeur général

Plus de trois décennies consacrées à l’exercice de fonctions stratégiques de développement au gouvernement du Québec et à la Ville de Montréal; il a été directeur de cabinet du ministre responsable de l’immigration, adjoint à la DGA de la Ville de Montréal concernant les questions sociales et plus tard, directeur de la Diversité sociale (responsable de l'ensemble des questions sociales dont l'immigration pour la Ville). De plus, il a été initiateur d'un programme récurrent d'emplois d'été pour 600 jeunes des quartiers les plus défavorisés de Montréal, chroniqueur sur les relations interculturelles pour l’Association internationale des maires francophones (AIMF), co-initiateur du Réseau des municipalités en immigration et relations interculturelles (RÉMIRI), conseiller pour l’accueil des réfugiés syriens à la Ville de Longueuil et consultant sur le renforcement du rôle des bibliothèques municipales de Montréal concernant le développement social et l’intégration interculturelle. Il est aujourd'hui également chercheur affilié au Laboratoire de recherche en relations interculturelles (LABRRI).

Marta Massana

Consultante

Ph.D. en Anthropologie, titulaire d’une maîtrise en Développement et coopération internationale et d’un baccalauréat en Sciences politiques, elle est spécialisée sur la thématique de l'action municipale en immigration et relations interculturelles. Elle compte plusieurs expériences professionnelles au sein du Service de la Diversité sociale et des Sports de la Ville de Montréal (SDSS), dans différents organismes communautaires montréalais de soutien aux populations immigrantes ainsi qu’au sein de l’Office de Consultation publique de Montréal (OCPM). Elle est affiliée à la Chaire de recherche du Canada en études québécoises et canadiennes (CRÉQC), membre  du Laboratoire de recherche en relations interculturelles de l’Université de Montréal (LABRRI), membre associée de l’Institut Jacques-Couture affilié à la Téluq ainsi que membre de l’équipe de recherche du Partenariat d’analyse des professions réglementées : inclusion, citoyenneté, accès (PAPRICA). Actuellement, elle bénéficie d'une bourse de stage postdoctoral sur l’intégration socioprofessionnelle au Québec des professionnels formés à l’étranger à l'université Téluq.

Diane Rioux

Responsable des communications

Diplômée en Arts et Technologies des médias du cégep de Jonquière, elle débute sa carrière comme animatrice radio et narratrice publicitaire à Rimouski. Elle a ensuite œuvré en animation et en publicité comme conceptrice et narratrice à la radio et à la télé.  Présentatrice et animatrice chevronnée, elle est également organisatrice d’événements. Avide de perfectionnement, elle entreprend avec succès un baccalauréat en communication à la TÉLUQ et remporte l’une des prestigieuses bourses canadiennes de la Fondation du millénaire. Elle devient conseillère publicitaire pour les Publications L’Avantage, où elle suit également une formation en vente et développement des affaires. Nourrie par son désir d’aider les organisations à maximiser leur image et leur visibilité, elle fonde, en 2010, Top là! Communication, une agence de communication-marketing et événementiel. Depuis, elle a réalisé plusieurs mandats pour la Ville de Rimouski, le Collectif Régional de Développement du Bas-Saint-Laurent, l’Association du cancer de l’Est-du-Québec, le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, et bien d’autres.